Nos cahiers de résistance au management

Débrayage en cours… contre la colonisation managériale.

Analyses et résistances

2015_LaTrouvaille_Fourreau_couve_500pxLes éditions La Trouvaille – Collection l’ouvRage

Les 3 cahiers de résistance au management et le DVD de la conférence gesticulée

« Débrayage en cours…

contre la colonisation managériale. Analyses et résistances »

Télécharger ici le bon de commande-education-pop-feminisme-et-cahiers-management

2015_LaTrouvaille_DVD_Pochette_couve_500px 2015_LaTrouvaille_Cahiers_1_couve_recto_500px  2015_LaTrouvaille_Cahiers_2_couve_recto_500px  2015_LaTrouvaille_Cahiers_3_couve_recto_500px

Coffret avec les 3 cahiers de résistance au management et le DVD de la conférence gesticulée, un « marque page conclusion » et notre « grosse biblio »… Prix : 25 €

Ou rendez vous ci dessous pour les versions en ligne.

EDITO

« L’enthousiasme allié au sens critique, que pouvons-nous souhaiter de mieux ? »

Rosa Luxembourg

Nous avons voulu cette production pour se raconter, s’instruire, se réchauffer, se transmettre nos contre-histoires… et pour poser les fondements d’un laboratoire de luttes qui appelle vos contributions.

Aux origines de ces cahiers, il y a nos colères. Nous avons vécu, comme beaucoup, des expériences de travail destructrices, jusque dans nos intégrités, nous avons été empêchées dans l’exercice de nos métiers, privées du sens que nous souhaitions y mettre. Et nous avons vécu aussi des espaces de réalisation dans le travail.

Nous avons eu des conditions pour analyser ces expériences et réfléchir aux causes de ce paradoxe violent : nous souhaitons tou.te.s faire de la qualité au travail, et – pour une immense majorité d’entre nous – nous souffrons au travail.

Nous désirons donner à voir quelques formes de résistances aux attaques incessantes que nous subissons dans les stratégies coercitives de mise en servitude que l’on soit « en emploi » ou contraint de s’y soustraire, parents, enseignant.e.s, enfants par rapport à l’évaluation-contrôle, précarisé.e par rapport au logement, classé.e.s et hierarchisé.e.s parce que nous sommes femmes, socialement racisé.e.s, jeunes, et/ou issu.e.s de classe populaire…

Nous souhaitons débusquer et déconstruire les formes pernicieuses d’attaques du capitalisme contre ce que nous sommes toutes et tous : des sujet.e.s sachant.e.s et à même d’en savoir toujours plus sur les oppressions que nous subissons et les manières de pouvoir s’en libérer. Nous désirons organiser la part révolutionnaire de nos désirs.

Vous verrez dans ce cahier que nous avons tenté de rendre visible le travail d’analyse et d’action collective initié par des femmes, sociologues, historiennes, institutrice, assistante sociale… trouvailleuses dans un champ où l’analyse et l’action qui en découle sont souvent confisquées par les hommes (syndicalistes, universitaires, économistes…). Parce que oui, évidemment, le capitalisme se nourrit et alimente tous les systèmes de dominations (sexisme, racisme, âgisme…), et réciproquement, pour accomplir sa cynique mission.

Parce que nous pensons que la transformation sociale passe par l’organisation collective, nous proposons aujourd’hui ces trois cahiers comme une invitation à contribution. Nous souhaitons que cette revue existe dans une dimension autant de l’action que de recherche. Une sorte de « cahier-action » où nous voulons, comme nous avons commencé à le faire au travers des entretiens que vous pourrez y lire, nous faire l’écho, le relais, tenter les conditions d’un espace de colportage et de feuille de route pour les luttes en cours et à venir.

Nos cahiers de résistance au management

INTRODUCTION GÉNÉRALE

Rendre compte de 5 années de rencontres, d’échanges, d’accès à des témoignages de souffrance ou de résistances ne saurait se faire de manière exhaustive. Les textes présents dans nos 3 cahiers répondent à notre engagement auprès des personnes rencontrées et surtout à notre désir d’entamer à notre échelle (et de contribuer plus largement) à une récolte des savoirs faire de lutte.

Qu’est-ce que le manageMent si ce n’est la mission cynique d’une classe dirigeante pour organiser la société – et donc le travail – selon ses propres intérêts, qui ne sont pas les nôtres ? Et elle le fait mal. Quand nous arrachons les conditions pour le faire, nous salarié.e.s, uniques producteurs et productrices de valeur économique (le capital n’en produit pas, il la vole), nous le faisons avec nos savoirs, nos métiers, nos désirs, nos collectifs de travail.

Le ManageMent veut nous faire croire que son pouvoir sert l’intérêt général, c’est son mensonge principal, que nous incorporons dès notre tendre enfance. Les luttes historiques de réappropriation des moyens de production ou d’auto organisation et les résistances dans nos quotidiens de travail, témoignent de nos savoirs non appropriés, et de nos désirs non assujettis.

La classe du pouvoir a besoin de contrôler : elle le fait par l’évaluation.

 

CAHIER n°1 : Débrayage en cours…

Le PDF : Cahier n°1

Le management et la démarche qualité : exploiter mieux pour gagner plus

« Nous avons partagé nos hypothèses et enseignements en réalisant en 2010 une conférence gesticulée visant à dévoiler les mécanismes d’exploitation du capitalisme et à colporter des résistances.

Le premier cahier, c’est le texte de cette autre histoire du management

Nous y avons associé des moments d’ateliers et e formations d’éducation populaire pour continuer avec d’autres à outiller théoriquement et pratiquement nos colères. Nous avons à chaque fois désiré transmettre nos récoltes. Nous avons bénéficié de nouveaux témoignages, d’autres regards critiques, et de transmission de savoirs de lutte. »

SOMMAIRE

2015_LaTrouvaille_Cahiers_1_couve_recto_500px

Le texte revisité de la conférence gesticulée

« Inculture(s) 9 : exploiter mieux pour gagner plus.

Une autre histoire du manageMent et de la démarche qualité »

ACTE 1

Petites histoires du ménagement contre le management : notre An 01

Acte II

Le capitalisme et les trois mamelles du management

Acte III

Plats de résistances aux pratiques managériales

CAHIER n°2 : Débrayage en cours…

Le PDF : Cahier n°2

Le travail vivant

Récits et analyses de praticiennes chercheuses

« Où sont pensées les stratégies managériales Comment ces stratégies se traduisent-eles dans l’éducation ou la formation, dès l’école maternelle et dans les métiers du social ? Quels mécanismes nous contraignent à incorporer son idéologie et à aliéner nos désirs N

Nous avons ey recours à des entretiens précieux et des lectures instructives pour mieux comprendre le caractère totalitaire du management. Nous parlons de quelques pratiques d’éducation populaire pour analyser, déjouer la violence et dévoiler les stratégies à l’oeuvre.

Nous les partageons dans ce deuxième cahier. »

SOMMAIRE

2015_LaTrouvaille_Cahiers_2_couve_recto_500px

Le travail vivant. Récits et analyses de praticiennes chercheuses

I. La performance à l’école maternelle.

Un témoignage de résistance contre l’évaluation

II. « Profession manager ».

Formater les cadres du social

III. La société de contrôle : qui protège les salarié.e.s ?

Vingt-quatre suicides au travail à France Télécom : que fait la police ?

IV. A quand la certification de nos désirs ?

Normes et standardisation dans le logement

V. Les colporteuses de résistances ?

Aperçu de nos pratiques d’éducation populaire autpour de la conférence gesticulée « Exploiter mieux pour gagner plus ! »

CAHIER n°3 : Débrayage en cours…

Cahier n°3

Faire front : stratégie et perspectives

Ce 3ème cahier est pour nous l’occasion d’amorcer notre « laboratoire des savoirs de lutte » : l’enjeu est de partager des stratégies, des résistances et des perspectives plus globales.

Dans le premier entretien, deux travailleuses sociales analysent et racontent les mobilisations contre l’évaluation au sein du Conseil Général où elles travaillent. Cet échanges permet de repérer finement les enjeux de l’évaluation et les leviers et freins de résistance au management.

Ce 3e cahier héberge aussi le lancement de notre « abécédaire des savoir-faire de lutte » et notre appel à contribution pour étoffer ces savoirs.

Enfin, nos expériences des années passées et les moments privilégiées de récoles de ces savoirs, ont confirmé notre conviction que pour ne pas s’épuiser dans la lutte, il nous faut un cap, un cap résolument révolutionnaire. Nous avons donc choisi de vous partager quelques uns de nos partis pris et enseignements ainsi qu’un horizon émancipateur, via la proposition de généralisation d’un « salaire à vie », comme une hypothèse à articuler à nos petites et grandes résistances. »

SOMMAIRE

2015_LaTrouvaille_Cahiers_3_couve_recto_500px

Faire front. Stratégies et perspectives

I. « Paraît même qu’on a rompu le dialogue social, bon signe, non ? »

Récits de mobilisations contre le contrôle des agent-e-s et des pauvres. Entretien auprès de deux assistantes sociales au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

II. « Que faire ? » Abécédaire des savoir-faire de lutte

Autogestion Boycott Collectif Droit Empêcher l’Entretien d’Évaluation Histoire/Contre Histoire Musique Non, « dire Non »

Poésie Praxis Responsabilité Victoires

III. Perspectives stratégiques de la Trouvaille

1. D’où l’on vient et où l’on habite maintenant

2. une visée commune émancipatrice : la retraite à 18 ans ?

En guise de conclusion : vers une action-recherche émancipatrice

 

 

Pour visionner la conférence gesticulée, c’est ici

2015_LaTrouvaille_DVD_Pochette_couve_500px

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *